BaptêmeLe baptême

“On ne naît pas chrétien, on le devient”.

Premier sacrement de l’initiation chrétienne, le baptême est un moment essentiel dans la vie de tout chrétien, grand ou petit.

Le secrétariat paroissial est à votre disposition pour répondre à vos questions concernant la préparation au baptême à la paroisse de Bonsecours. En effet, même si c’est l’enfant à naître qui va être baptisé, c’est aux parents de se préparer, afin de mieux comprendre le sens du sacrement qu’ils demandent pour leur enfant !

Evidemment, le baptême peut être donné à tout âge ; n’hésitez pas à contacter le secrétariat paroissial pour toute demande d’informations !

 

Eveil à la foiL’éveil à la foi

La paroisse de Bonsecours, avec le groupe d’éveil à la foi, propose des célébrations pour accompagner les enfants de 3 à 7 ans dans la découverte de Dieu, les initier à la vie chrétienne par la prière, les fêtes et les rites.

L’éveil à la foi a lieu pendant la messe à la sacristie de la Basilique Notre Dame de Bonsecours. Les enfants s’y rassemblent au début de la première lecture et rejoignent leurs parents à la fin de la prière universelle.

Il a lieu tous les dimanches en dehors des vacances scolaires.

 

 

CatéchismeLe catéchisme

Pour l’année 2016-2017, les rencontres liées au catéchisme ont lieu le mercredi de 
13 h 30 à 14 h 45 (du CE1 au CM2) ou de 16 h 30 à 17 h 45 (CM)

Sont concernés, qu’ils soient baptisés ou non :

  • les nouveaux arrivants sur notre paroisse de Bonsecours,
  • les jeunes commençant le catéchisme,
  • les enfants nés en 2008 ou déjà en CE2 pour la catéchèse,
  • les enfants nés en 2009 ou déjà en CE1, également pour la catéchèse,

 

 

Aumônerie des collègesL’aumônerie des collégiens et des lycéens

Groupe « Aumônerie ». A l’âge du lycée, être chrétien seul est impossible! Le groupe de l’aumônerie me permet de partager sur des sujets que nous choisissons ensemble avec le couple animateur et de débattre sur l’actualité. Entre rire et prière, nous apprenons à devenir chrétiens ensemble. J’aime l’esprit de respect et de confiance qui règne dans l’équipe. C’est important l’aumônerie pour construire notre vie d’adulte. Ca m’aide à avoir plus d’assurance pour parler aux autres de ma foi. En plus on rit bien et on s’ouvre aux autres! ” Un jeune de l’aumônerie

 

 

Partage de la ParoleLe partage de la Parole

Une fois par mois, nous nous réunissons dans une de nos maisons, autour de la Parole de Dieu. Nous prenons l’Evangile du dimanche suivant. Nous le lisons ensemble 2 fois au cours de la rencontre et faisons suivre du silence. Puis nous nous écoutons, tour à tour, pour comprendre ce qui chez l’un ou l’autre résonne dans la Parole. Parfois seulement un mot , une phrase, une remarque interpellent. Ce partage est à portée de tous car d’abord fait avec le coeur. Il aboutit ensuite à une prière à haute voix qui n’est pas seulement une expression personnelle mais qui reprend ce que l’un ou l’autre a pu exprimer lors du partage et qui nous a touchés aussi.

Goûtée avec d’autres, en Eglise, la Parole devient alors une nourriture qui alimente nos vies, parfois nous bouscule et nous aide à être témoins de l’amour du Christ au quotidien. Outre la joie de nous rassembler fraternellement, nous mesurons la force de la Parole partagée: à travers les paroles des autres, c’est le Christ vivant que nous touchons un peu plus à chaque fois. Venez si vous avez soif de Dieu !

 

 

ConfirmationLa confirmation

La confirmation accomplit le don du Baptême. C’est le sacrement qui donne l’Esprit Saint pour nous enraciner plus profondément dans notre vie d’enfant de Dieu, nous unir plus fermement au Christ, rendre plus solide notre lien à l’Église, nous associer davantage à sa mission et nous aider à rendre témoignage de la foi chrétienne par nos paroles et nos actions.

Comme le baptême, la confirmation imprime dans le chrétien une marque ineffaçable. Ce sacrement ne peut donc être reçu qu’une seule fois.

Ce sacrement peut être reçu à tout âge, à partir de l’adolescence. La paroisse propose une préparation spécifique. Les adultes sont confirmés à la Pentecôte par notre archevêque.

 

 

Le sacrement des maladesLe sacrement des malades

Il est proposé à tout chrétien dont la santé commence à être dangereusement atteinte par la maladie ou la vieillesse, les malades au moment où la maladie devient une épreuve difficile à supporter, ceux qui vont subir une opération sérieuse et les personnes âgées dont les forces déclinent. L’onction des malades ne remplace en aucun cas les soins médicaux. Pour recevoir le sacrement des malades, adressez-vous au secrétariat paroissial.

Le sacrement de l’onction des malades a longtemps été appelé le sacrement de l’Extrême onction, et réservé aux mourants. Aujourd’hui, conformément à la tradition la plus ancienne, le sacrement que l’on donne aux mourants, c’est l’eucharistie, que l’on dit être reçu en viatique (pain de route). L’onction est, quant à elle, réservée aux malades qui, dans les souffrances et les difficultés, demandent courage et espérance et reçoivent de l’Église, par ce sacrement, force spirituelle et confiance. Comme tout sacrement, il transforme la personne qui le reçoit dans la foi.

 

Préparation au mariageLa préparation au mariage

Le mariage est un acte primordial de la vie catholique, c’est un Sacrement. Le secrétariat est à votre disposition pour répondre à vos questions concernant la préparation au mariage à la paroisse de Bonsecours. N’hésitez pas à le contacter !

Que peut nous apporter le mariage ?

Le mariage fortifie le lien d’amour existant par un engagement “devant Dieu et devant les hommes“, et il témoigne de l’intention de surmonter les difficultés qui se présenteront. Il exprime la volonté de fonder une famille, couronnement du couple, et le désir de construire quelque chose à trois : Dieu, l’homme, et la femme. Il est souvent l’occasion, pour les époux, d’un renouvellement personnel et d’un enrichissement de leurs relations avec leur entourage. Même pour des couples qui vivent ensemble depuis longtemps, le mariage peut apporter beaucoup.

Pourquoi se marier à l’église ?

Beaucoup de couples, qui ne sont pas des chrétiens pratiquants, se marient cependant religieusement. Ils souhaitent donner une valeur sacrée à leur amour mutuel et recevoir de Dieu une force pour s’aimer dans le bonheur et dans l’épreuve. Le mariage religieux exprime que l’amour n’est pas seulement l’œuvre du couple, mais que c’est un cadeau qu’on reçoit.

Un mariage cela se prépare. Nous vous demandons de contacter le secrétariat au moins un an à l’avance. La préparation s’échelonne du mois de septembre à fin mars. Elle se compose de rencontres avec le Père, des couples animateurs et la communauté paroissiale.

 

 

FunéraillesLa Pastorale des funérailles

L’accompagnement des familles en deuil est primordial dans une communauté chrétienne, parce qu’il s’agit d’aider les familles qui sont dans la douleur. Une équipe de laïcs est responsable du groupe d’accompagnement des familles en deuil à la paroisse Notre-Dame de Bonsecours. Ce groupe compte cinq membres. C’est cette équipe qui vous guidera et vous accueillera pour les funérailles à la Basilique, en particulier en l’absence de M. le Curé.

 

 

 

Servants d'autelLes servants d’autel

A la messe, le prêtre ne fait pas tout, tout seul ! Chacun doit participer consciemment, pieusement et activement à l’action sacrée.

Le groupe des servants d’autel est ouvert à tous les jeunes. Aucune connaissance n’est nécessaire au départ. Ils s’engagent à participer aux messes dominicales et aux réunions du groupe.

Par ce service qu’ils rendent à la communauté ils peuvent prendre part activement à la célébration. C’est une autre manière de vivre leur foi.

Animation liturgique Animation liturgique

Deux équipes sont au service de la préparation des célébrations : une équipe qui prépare la liturgie et une autre qui anime le chant.

Une fois par trimestre, les équipes se retrouvent pour organiser leur planning. Chaque équipe en autonomie prépare trois semaines à l’avance la liturgie du week-end dont ils sont chargés.

 

 

Grain de selJournal inter-paroissial « Grain de sel »

Depuis 2015, un journal commun aux paroisses de St-Paul-du-Mesnil-Plateau de Boos et de Notre-Dame de Bonsecours est édité. L’équipe en charge de l’ancien “PARVIS” travaillera avec l’équipe de la paroisse voisine pour la confection de “Grain de Sel”.

Le journal de la paroisse est édité quatre fois par an, à la rentrée de septembre, à Noël, à Pâques, et avant l’été. Son ambition est de s’adresser à toute la population de la commune, chrétiens ou non. Il se veut proche de ses lecteurs.

Outre des articles ayant trait à l’actualité, on y trouve un “carnet”, qui récapitule le nom des personnes ayant vécu une étape importante de leur vie chrétienne : baptêmes, mariages, inhumations chrétiennes.

Ce journal est distribué gratuitement dans toutes les 17000 boîtes aux lettres des communes concernées.

Pour les non résidents, il est également disponible à la basilique et au secrétariat paroissial.